Comment Planter Les Tomates (GUIDE COMPLET)

Partagez si vous avez aimé l'article.

La tomate de son nom botanique Solanum lycopersicum est un fruit considéré comme un légume originaire du nord-ouest de l’Amérique du Sud, elle fait partie des aliments les plus consommer vu sa valeur nutritionnelle.

elle est riche en eau qui représente plus de 90% de son poids, en fibres, en vitamines et en minéraux tel que le fer, le calcium, le zinc ou encore le magnésium.

On en trouve de nombreuses variétés des tomates comme la ronde classique, ronde grappe, cerise, cocktail, kumato, roma et allongée, côtelée, cœur de bœuf, ananas, noire de crimée et marinda.

La tomate est un légume d’été qui a besoin de chaleur pour mûrir ses fruits, il faut donc choisir un emplacement assez chaud pour en cultiver, tous les sols lui conviennent surtout les soles légères, à l’exception des sols trop argileux.

Elle peut être cultiver en pleine terre ou en pot vous pouvez la réussir facilement. Dans cet article on vas vous montrer en détails comment planter les tomates.

Remarque : On tient à préciser à nos chers lecteurs qu’avant chaque publication de l’un de nos articles, l’équipe « Topjardin » fait des recherches approfondies basé sur l’expérience et la connaissance du domaine, cela pour garantir une information sure et précise. Satisfaire nos lectures c’est notre première priorité.

Il ya deux méthodes pour planter les tomates, la première consiste a les cultiver en terre en pleine air ou sous une serre en utilisant des graines ou des plants, la seconde consiste a les planter en pot si vous n’avez pas assez de place. Vous pouvez semer les graines de tomates vous même ou les acheter sous forme de plants déjà suffisamment grandes.

Méthode 1. planter les tomates en plein air:

Pour planter vos tomates vous aurez besoin soit de plants suffisamment matures soit de graines prêt a être planter, si vous êtes presser ils vaut mieux utilisé des graines que vous pouvez trouver dans le commerce, si vous choisissez des plantes il vaut mieux en choisir de qualité avec des pieds bien développés et une tige de la circonférence d’un crayon.

Vérifier que les mottes soient recouvertes de racines blanches et essayez de détecter les tâches ou moisissures sur les feuilles pour ne pas contaminer tous vos plantes. Ou alors vous pouvez sécher vos graines vous même en partant d’une tomate en suivant les étapes suivantes ;

  1. Coupez vos tomates en deux et videz l’intérieur dans un récipient en plastique avec un couvercle. Rajoutez quelques gouttes d’eau. Vous remarquerai qu’une couche de moisissure se développe sur les graines rassurer vous c’est tout a fait normal.
    Sachez que ce processus détruira de nombreuses maladies qui pourraient être transmises par les graines et qui pourraient apparaître à la prochaine génération de plantes.
  2. Posez le couvercle sur le récipient, en veillant a ne pas le fermer, il est primordial de garder une ouverture afin que l’air frais puisse s’y introduire.
  3. Placez votre récipient avec les graines dans un endroit chaud et à l’abri du soleil, en même temps l’endroit choisis devra être suffisamment isolé car l’odeur qui émane du récipient sera très désagréable.
  4. Il faut aussi remuez les graines dans le récipient tous les jours, jusqu’à ce qu’une couche de moisissure blanche apparaisse en surface.
  5. Récoltez les graines qui se trouvent au fond du récipient avec des gants peu après que la moisissure commence, pour éviter que les graines ne germent dans le récipient.
    Cette astuce permet aux graines de se débarrasser de leur enveloppe gélatineuse en la dissolvant par fermentation. N’oubliez pas d’enlevez la couche de moisissure.
  6. Passez les graines au tamis et veillez a bien les rincer sous l’eau courante. Les graines doivent ressortir propres, bien séparées les unes des autres. Si ce n’est pas le cas, c’est qu’elles ne sont pas restées assez longtemps dans leur jus.
  7. Laissez sécher les graines sur une soucoupe, un plat en verre ou en céramique, une plaque de cuisson, un morceau de contreplaqué ou un morceau de verre l’essentiel que cette surface soit anti adhésive pour quelles ne se colle pas.
    Étalez les bien à l’air libre pendant plusieurs jours voire plusieurs semaines. Il faut qu’elles soient parfaitement sèches pour pouvoir les conserver.
  8. Les graines sont maintenant sèches mettez-les dans un sac en plastique hermétique jusqu’au moment où vous voulez les planter.

Ne laissez pas vos graines au congélateur cela pourrait les détruire, conservez-les plutôt dans un endroit frais et sombre. Vous pouvez aussi les placer dans un récipient hermétiquement fermé au réfrigérateur, pour simuler un climat hivernal, cela conservera les graines jusqu’à l’arriver de la période de plantation.

  • Maintenant que vos graines sont sèches vous pouvez les planter mais pour cela il est impératif que ces trois conditions soient réunies, à savoir de l’air, de la chaleur et de l’eau. Suivant ces conditions il est clair que le printemps est le bon moment pour mettre ses semis en pleine terre au potager en suivant minutieusement les étapes suivantes :
    1. Faites tremper les graines dans l’eau la veille, cela facilite la germination en ramollissant l’enveloppe extérieure.
    2. Préparez le matériel nécessaire.
      – Préparez le matériel nécessaire. Caissette pour semis (idéalement, avec couvercle transparent).-Terreau spécial semis.-Eau d’arrosage (brumisateur).

      -Eventuellement semoir à graines.

    3. Recouvrez le fond de la caissette d’une couche de gravier ou de billes d’argile de 2cm d’épaisseur, pour assurer un bon drainage.
      Recouvrez d’un terreau spécial semis, ou d’un mélange terreau horticole + sable à parts égales.
    4. Utilisez le semoir pour semez si elles vous semblent difficiles des les manipuler une par une. En tous sens ensemencez les graines en rangées espacées de 5 cm, et essayez au possible de garder de l’espace : 2 graines par cm2 environ. Semez plus de graines que vous prévoyez d’en planter pour faire une sélection des meilleurs plans.
    5. Saupoudrez ensuite d’une fine couche de terreau (3mm d’épaisseur environ)et tassez délicatement la surface, avec le plat de la main ou mieux, à l’aide d’une petite planche en bois. Les graines seront ainsi mises au contact de la terre.
    6. Couvrez les caissettes pour maintenir l’humidité et réduire l’évaporation. Les semis n’ayant pas besoin de lumière pour germer, mais de chaleur, vous pouvez donc choisir de couvrir avec un matériau transparent.
    7. pour arrosez les graines utilisez un brumisateur, l’eau est nécessaire pour la germination. Il faut une semaine et une température comprise entre 20 et 25°C pour déclencher cette germination. Si la lumière du jour est insuffisante complétez par un éclairage artificiel. Un manque de lumière et vos plantes risquent de filer (croissance trop importante qui rendra la tige trop fragile); évitez également de couvrir avec une cloche en verre, car la température sera trop élevée. Vaporisez au moins une fois par semaine.
    8. En dernier il est temps d’envisager le repiquage celui la va donner un environnement de fortification avant la plantation. Vous devez attendre que les plantes aient formé 2 vraies feuilles ; le pied doit mesurer environ 6 cm pour, cette étape vous permet d’endurcir vos tomates avant de les planter et pour la réaliser préparez des pots de bonne taille avec des étiquettes et faites un trou profond d’ 1cm de diamètre environ avec un gros crayon Ensuite a laide d’un couteau dégagez le plantule en faisant attention à ne pas abîmer ses racines et  faites-le glisser vos plants dans le trou : Il faut enfoncer la plantule jusqu’aux premières feuilles pour qu’un maximum de tige soit enterré. Cette tige formera elle aussi de puissantes racines qui vont stabiliser le plant, et surtout cela vous permet de rattraper un plant qui aurait filé. Bouchez le trou avec de la terre et tassez délicatement enfin puis arrosez et veillez à ce que le niveau de la terre soit maximum dans le pot.conservez vos plants avec un bon ensoleillement pendant entre 3 et 5 semaines, et pensez à les sortir pour les endurcir au froid mais  n’allez en dessous de 4 degrés.

Etape 1. Choisir un emplacement pour votre plante:

Vous devrez trouver un endroit chaud et en plein soleil avec un sol bien drainé et n’oubliez surtout pas de respectez la rotation des cultures car certaines maladies sont véhiculées par des spores de champignons qui survivent des années dans le sol et qui épuisent ce dernier.

Etape 2. préparer vos plants:

Avant de les planter endurcissez les plants pendant une semaine dans le jardin. Placez les jeunes plantes à l’ombre quelques heures le premier jour, arrosez les le matin ou quelques heures, en augmentant progressivement la durée pendant laquelle elles sont à l’extérieur chaque jour pour que le soleil soit au rendez-vous, ils se libèreront plus facilement du godet, en un seul bloc.

Etape 3. préparer la terre:

Avant de planter votre tomate dans le sol vous devez bien le travailler, jetez quelques poignées de matière organique ou de coquilles d’œufs au fond de votre trou de plantation.
Au fur et à mesure que les racines poussent plus profondément, elles atteignent cette couche de nutriments juste à temps pour augmenter réellement la production de fruits.
Si vous choisissez un engrais chimique cherchez un engrais végétal et suivez les instructions sur l’emballage car une fertilisation excessive peut provoquer une croissance trop rapide des plantes, les rendant plus vulnérables aux maladies et aux insectes.

Etape 4. Transplantez les plants:

Creusez un trou d’une vingtaine de centimètres de côté environ de manière à pouvoir enfoncer vos plants jusqu’aux premières feuilles, ce trou doit être suffisamment vaste de 20 à 30 cm de diamètre et de profondeur afin d’être rempli d’engrais.
Appuyez au fond du pot et essayez de réunir les racines et le sol en un seul morceau avant de retirer les plantes de leurs pots pour ne pas déchirer les racines et endommager le pante. Enterrer environ 50 à 80% de la plante, rebouchez le trou de plantation avec de la terre et quelques poignées de compost et assurez-vous que les racines sont complètement recouvertes.
N’oubliez pas de couper les feuilles inférieures de la plante et ne les enterrez pas. Si vous les enterrez, ils vont pourrir.

Etape 5 . Installer des cages des tuteurs a tomate:

Il est nécessaire d’installé ces cages au moment de la plantation car le rôle est de soutenir la vigne de la tomate et éviter que les tiges ne se cassent sous le poids des fruits ou à cause du vent.
Les piquets d’une cage ou d’un tuteur peuvent être constitués de bambou, de déchets de bois, de conduits électriques ou de barres de fer
pour tuteurer la tomate vous pouvez utilisez soit des Tuteurs en spirales en plantant le tuteur bien profondément dans le sol 30 cm à une distance d’environ 5 cm du pied, en prenant soin de ne pas blesser les racines. Vous allez Conduire la tige le long de la spirale pour qu’elle s’y enroule et maintenir avec du raphia, ou encore utilisez des Tuteurs en bambou classiques en plantant profondément le tuteur au pied de la plante. Attacher les tiges avec du raphia au fur à mesure de la pousse et dan le cas d’une plantation en lignes il est possible de constituer une armature plus solide en ajoutant deux longs tuteurs horizontaux un sur la partie haute et l’autre sur la partie basse qui réuniront les tuteurs verticaux.

Etape 6. Arrosez vos plantes:

Arrosez vos tomates après la première semaine, le matin, goutte-à-goutte ou par trempage ciblant les racines, cela est préférable que de les arroser en hauteur ce qui peut favoriser les moisissures ou les maladies fongiques.

Arrosez moins souvent après 10 jours et assurez-vous que les plantes reçoivent de 1 à 3 pouces (2,5 cm à 7,6 cm) de pluie par semaine. Sinon, donnez à chaque plante environ 7,5 litres par plante et par semaine, en commençant vers la fin de la deuxième semaine après le repiquage.

Augmentez l’eau à mesure que les plantes grossissent et que le temps est plus chaud. Arrosez les abondamment 2 à 3 fois par semaine à chaque fois. Assurez-vous à chaque fois que le sol est humide, mais pas trempé.

Méthode 2. planter les tomates dans des pots:

Avant de commencer prévoyez une hauteur de 80 à 140 parce que les plants des tomates grandissent beaucoup, en suite préparez votre matériel qui est:

  • Des plants de tomates
  • Des billes d’argile
  • Du terreau horticole
  • Un sécateur
  • Un pot
  • Des tuteurs

Votre matériel est prêt maintenant prenez un pot qui soit un peu large, remplissez-le ¼ avec des billes d’argile après remplissez le pot de terreau et creusez un trou dans la terre avec le transplantoir pour y insérer les plantes. En suite faites tremper le plant dans l’eau pendant 5 minutes et détachez délicatement les racines pour que le plant prenne mieux dans le terreau.

Insérez le plant dans le terreau et tasser la terre et placez un tuteur, bien enfoncé dans le pot, ce tuteur va maintenir le plant droit. Enfin pailler la surface du pot pour éviter l’évaporation de l’eau.

N’oubliez pas de bien entretenir vos plantes car les tomates poussent vite. Tailler leurs pieds, avec un sécateur, afin que les fruits puissent se développer avec harmonie.

Coupez à la base les nouvelles pousses sur la tige principale, pour dégager des feuilles afin que le soleil pénètre mieux et que le plant se développe et pensez à couper les gourmandes pousses entre les

branches de feuilles et la tige principale. Si elles ont l’aspect de branches de grappes de tomates, aucun fruit ne poussera jamais dessus. Elles seront juste gourmandes en eau et ralentiront la croissante des belles grappes productives.

En dernier arrosez vos plantes quotidiennement en évitant l’utilisation des bacs à réserve d’eau avec un réservoir ou une soucoupe, car l’eau stagnante entraîne un pourrissement des racines. Arrosez régulièrement pour que la terre soit toujours humide mais en même temps éviter de mouiller le feuillage et arroser uniquement le pied.

Partie questions:

  • Les tomates sont elles un fruit ou un légume ?

En botanique un fruit est l’organe qui contient les graines de la plante. Les graines de tomate sont les pépins qui se trouvent à l’intérieur c’est pour quoi la tomate est considérée comme un fruit, mais on peut aussi la classer avec la catégorie légume-fruit car elle fait partie des plantes qui se mangent cuites, assaisonnées, en entrée ou en plat principal.

  • Quel engrais choisir pour ses tomates ?

La tomate est une plante gourmande qui a besoin de nutriments il est donc recommandé d’utiliser un engrais qui contient du phosphore du potassium et d’azote

Vous pouvez même utiliser des engrais naturels tels que le fumier à la préparation du sol ; compost à la plantation ; purin d’ortie ou de consoude et potasse sous forme de vinasse de betterave pendant la culture.

  • A quel moment planter les tomates ?

La plantation des tomates s’effectue selon les régions, de fin avril à début juin lorsque les risques de gelées ont disparu. Il est possible de planter dès fin avril dans le midi, ou si vous disposez d’une serre.

  • Quelle précaution pour éviter les maladies des tomates

La tomate est exposée à plusieurs maladies comme le Mildiou, pourriture grise, Oïdium, Alternariose, Anthracnose, Nécrose apicale, Eclatement des fruits.

Et pour les éviter assurez-vous de sélectionner seulement des plants sains et forts a la plantation.

Choisissez une date et une exposition favorable.

Choisissez un sol favorable et mettez de l’ortie sèche dans le trou de plantation.

Distancez suffisamment vos tomates.

Paillez vos tomates et arrosez convenablement.

Mettez en place plusieurs variétés de tomates parce quelle ne réagissent pas toutes de la même manière face au maladie.

Optez pour une serre pour cultiver vos tomates ça permet de limiter la contamination.

  • Quand récolter les tomates ?

Si vous avez planter vos tomates au début de mai elles donneront leurs premiers fruits à la mi-juillet. Concernant les plants à plus gros fruits, la première récolte aura en août et septembre. Si l’arrière-saison est chaude, les récoltes peuvent se prolonger jusqu’en automne.

Conclusion

La tomate est le légume le plus consommé en été, elle se cuisine salé ou bien sucré, elle apporte beaucoup de bienfaits pour la santé et elle est assez facile à cultiver.

Maintenant que vous savez comment planter les tomates vous réaliser que vous pouvez a présent les cultiver vous même c’est loin d’être difficile et sa vous garantie des tomates de meilleure qualité, et donc de meilleurs bien fait, tout cela sans insecticides ou produits dangereux pour votre santé.

 

Partagez si vous avez aimé l'article.